Je ne manque de Rien

Afficher l'image d'origine

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

Afficher l'image d'origine

Mon Jésus,

Je me souviens d’un certain temps où je me laissais porter

par toi…

Tu conduis ma vie. Chaque jour je n’ai pas à m’inquiéter

si vraiment je deviens comme un tout petit qui se laisse

faire par son père.

C’est lorsque on veut devenir grand et indépendant, que l’on

lâche ta main…

Jésus en ce soir, je viens pour recommencer à devenir tout petit.

Je viens te déposer tout ce que je suis et ce que j’ai… mes défauts,

mes bêtises, mes jalousies, ma maladie…

Jésus je te la dépose.

Tu sais seul combien m’est difficile de la porter toute seule.

Je ne te demande pas de l’enlever car elle me donne la grande chance

de me sentir dépendante de ta force à toi.

Voici je te dépose ce que je vis en ce moment,

donne-moi ta force.

Mon Jésus,

je m’abandonne à toi, fais de moi, ce que tu voudras,

Quoi que tu fasses en moi je te remercie,

je te rends grâce.

Merci de m’avoir envoyé cet ange gardien qui m’aide

à venir de nouveau dans ta maison.

Donne-moi de comprendre un peu plus ton Eglise.

Donne-moi d’Aimer celui qui me fais de la peine.

Seigneur donne-moi notre pain quotidien.

Jésus avait dit aux Juifs : « Je suis le Bon Pasteur (le vrai berger). »

Il leur dit encore : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père.
Le Père et moi, nous sommes UN. »

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

La Paix est un fil despérance

Afficher l'image d'origine

Une petite parenthèse pour ouvrir la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. J’ai

trouvé ce texte du Pape François et cela m’a fait réfléchir…Je crois que pour aller

vers les autres, il est nécessaire de

se réconcilier avec soi même ,

tout au moins

faire un effort…même un tout petit effort.

Afficher l'image d'origine

Le 20 septembre 2016, le pape François a prononcé le discours de clôture de la Journée de prière pour la paix – « Soif de paix. Religions et cultures en dialogue » – sur la place Saint-François à Assise. « Bienheureux les artisans de paix » (Mt 5, 9), a-t-il affirmé en exhortant à faire face « à la grande maladie de notre époque : l’indifférence ». « Le paganisme de l’indifférence ». Pour le pape François, la paix est « un fil d’espérance qui relie la terre et le ciel », un mot « simple », et en même temps « difficile ». Pour lui la paix signifie à la fois le pardon (« fruit de la conversion et de la prière (…) qui rend possible de guérir les blessures du passé ») ; l’accueil (« disponibilité au dialogue, dépassement des fermetures ») ; lacollaboration (l’« échange vivant et concret avec l’autre, qui est un don et non un problème ») ; l’éducation (un « appel à apprendre chaque jour l’art difficile de la communion, à acquérir la culture de la rencontre »). « Nous ici, ensemble et dans la paix, nous croyons et nous espérons en un monde fraternel »

Pape François

 

 

 

 

 

 

Mes Amis,

je ne sais pas si vous allez passer pour lire cet article…

Je ressent une grande soif et faim de paix. Des amis que j’aime

se sont éloigné sans dire pourquoi. Je me suis rendue compte que cela

était une belle occasion pour rentrer dans ce temps en offrant cela.

J’ai passé un temps à Taizé lorsque la fraternité vivais sous l’apparence

oecuménique, sans se prononcer clairement. Pour moi ce fut une souffrance

de nous voir séparés entre protestant et catholiques. On ne se regardais pas, mais

le fait de se séparer cela était très dure. Puis il y avait durant la semaine une

toute petite chapelle presque caché avec le saint sacrement et la messe de

chaque jour avec un prêtre de la communauté. J’ai était tellement blessée,

que je me suis dit que cela étais mieux pour moi de rester en dehors de toute

croyance. Durant trois jours  je me suis promené dans la campagne de

Bourgogne… Je me souviens comme les vaches étaient belles et paisibles.

Durant trois jours je suis resté vierge de toute croyance dans mon coeur. J’avais la

paix. Puis à partir d’un rassemblement, par un témoignage de une soeur

protestante, je me suis trouvé en train de ré-choisir ma foi catholique. Cette fois-ci

choisie par moi-même.

Afficher l'image d'origine

SOS Prière pour deux personnes

Afficher l'image d'origine

A ceux qui le voudrons bien

je vous demande de prier pour un

jeune couple marié depuis un an.

Je ne peux donner des explications, mais

le mari veut le divorce car sa femme fait 

du bien dans son travail.

1) Si cela arrive qu’ils divorcent.

Prions pour la jeune femme qui l’Aime

et qui est malade de voir son foyer se

terminer ainsi. Ils n’ont pas des enfants.

2) Qu’elle supporte cela aidé par sa famille

et amis. Elle s’appelle Célia. Merci !

+

Prions pour l’Amie d’une amie de ce blog

qui est en train de partir souffrant d’un

cancer. Merci !

——————————–

Dans la religion catholique on n’admet pas

le remariage civil pour les divorcée.

Pour moi, si Célia doit rester seule à 30 ans

sans être fautive…je lui désire de 

trouver un compagnon qui l’Aime autant qu’elle

le mérite

 

 

 

 

 

GOD BLESS YOU

 

 

 

ps119-benn